ARSENAL : LES DESSOUS DE LA RÉSURRECTION DE TOMAS ROSICKY

Prolonger de deux ans un joueur trentenaire, Arsène Wenger ne l’avait jamais fait. Et pourtant, l’état de grâce que traverse Tomas Rosicky (31 ans) a poussé le manager d’Arsenal à forcer ses habitudes. Ainsi, le Tchèque apposait sa signature au bas d’un bail courant désormais jusqu’en juin 2014 ce lundi. Dans la foulée, il réalisait une nouvelle prestation de grande classe face à Newcastle (2-1, 28e journée). De quoi mettre ses partenaires à ses pieds. À commencer par Wociej Sczezsny.

« Il est tout simplement fantastique ces dernières semaines », a résumé le gardian polonais des Gunners imité par son partenaire Carl Jenkinson. « Tomas est absolument extraordinaire », a lancé le latéral droit. Ses adversaires sont eux aussi sous le charme, à l’image de Rio Ferdinand.« Rosicky a le rendement d’une star en ce moment (...). Il semble revenu à son meilleur niveau après des blessures à répétition. C’est beau à voir », a-t-il lâché. Il faut dire que depuis la claque reçue à Milan (4-0, 1/8e de finale aller de C1), le milieu offensif multiplie les sorties réussies.

Buteur face à Tottenham (5-2, 26e journée) ou Milan (3-0, 1/8e de finale retour de C1), le petit Mozart du football comme il était surnommé à ses débuts au Sparta Prague semble sur un nuage. Simple concours de circonstances ponctuel ou rebond durable ? Son manager a la réponse. « J’ai toujours été un admirateur des qualités de Tomas et je suis ravi qu’il se soit engagé avec le club. Je crois que c’est un joueur exceptionnel, un footballeur naturel avec une technique de très haut niveau. Il pratique le style de football que nous voulons ici et partage notre philosophie. Il est prêt à travailler pour le bien du club, à mettre l’équipe avant toute chose. J’ai beaucoup de respect pour lui », a-t-il confié.

Toujours est-il que l’Alsacien n’avait pas proposé pareilles conditions à Robert Pires ou d’autres par le passé. Alors qu’est-ce qui explique ce changement de cap stratégique ? Le mystère reste pour l’instant entier. Alors que son entrejeu manquait de leaders depuis le début de saison, Tomas Rosicky semble enfin émerger. Wenger et Arsenal ont peut-être voulu donner une certaine continuité à un secteur sévèrement marqué par les départs de Samir Nasri et Cesc Fabregas l’été dernier. S’il continue à régaler public et partenaires, personne ne leur en tiendra rigueur.

 

MAN CITY OFFRE À KOMPANY LE STATUT DE 2E DÉFENSEUR LE MIEUX PAYÉ AU MONDE

En Belgique, il est surnommé Vince the Prince. Il pourrait être rebaptisé Vince the Rich ! En effet, le quotidien belge Het Nieuwsblad affirme aujourd’hui que le contrat de Vincent Kompany a trouvé un accord avec Manchester City pour prolonger son contrat jusqu’en 2016 (l’actuel prend fin en 2014). Avec en prime une substantielle augmentation de salaire, puisqu’il toucherait désormais 150 000 euros bruts par semaine. Soit 20 000 euros de plus que sur son précédent contrat.

Avec cette somme, il deviendrait le 2e défenseur le mieux payé au monde, derrière John Terry et ses 238 000 euros par semaine ! Une belle consécration pour l’international belge de 25 ans, débarqué à Manchester City lors du premier mercato estival dirigé par le Cheikh Mansour. Recruté alors contre 8,5 M€ à Hambourg (qui avait déboursé 8 M€ pour l’arracher à Anderlecht deux ans plus tôt), il s’est vite imposé comme un titulaire indiscutable, malgré une saison 2009-2010 plus compliquée.

Aujourd’hui, il est considéré par la plupart des journalistes anglais comme le meilleur défenseur de la Premier League. Impressionnant dans les duels, véritable monstre physique, il a pris une dimension supplémentaire cette année. Manchester City compte bien poursuivre l’aventure avec lui et le prouve en lui offrant ce contrat en or, qui n’est malgré tout que le septième plus élevé de l’effectif citizen…

 

ARSENAL PRÊT À LAISSER FILER VAN PERSIE POUR 0 EURO ?

Jusqu’où ira Robin Van Persie à Arsenal ? Cette saison, il bat tous ses records, marquant des buts à tour de bras (25 en Premier League), et permet aux Gunners de croire en une qualification en Ligue des Champions malgré leur départ catastrophique. Pour une fois épargné par les blessures, il donne sa pleine mesure. Malheureusement pour Arsène Wenger, le Néerlandais, qu’il a accueilli en 2004, arrive bientôt au terme de son contrat, qui court jusqu’en juin 2013.

À l’heure actuelle, Arsenal garde l’espoir de le voir prolonger son contrat. Van Persie, lui, hésite et prend tout son temps pour réfléchir à son avenir. La direction du club londonien est bien obligée d’envisager toutes les hypothèses. Si RVP ne prolongeait pas, quelle attitude adopter l’été prochain ? Le buteur de 28 ans se trouverait alors dans la même situation que Nasri lors du dernier mercato estival. Dans le cas du Français, Arsenal a préféré empocher le chèque de Manchester City plutôt que de conserver son joueur et de le voir partir gratuitement l’été suivant. Sera-ce similaire avec RVP ?

Le Daily Telegraph assure que non. L’impact de Van Persie est tellement grand sur son équipe qu’Arsenal refusera toute offre de transfert cet été. Peu importe qu’il arrive en fin de contrat en 2013, Arsenal est trop dépendant du rendement de son attaquant pour ne pas en profiter jusqu’au bout. Le buteur a donc des chances d’aller au bout de son contrat avec les Gunners et de devenir l’un des joueurs libres les plus courtisés de la planète football lors de l’été 2013.

 

CHELSEA : L’ÈRE ABRAMOVICH, UN GOUFFRE ESTIMÉ À 2 MILLIARDS D’EUROS !

ndré Villas-Boas limogé dimanche dernier, un ballottage défavorable en 1/8e de finale de C1 (défaite 3-1 à l’aller à Naples) et une course à la 4e place de Premier League loin d’être gagnée d’avance : le tableau de marche de Chelsea parle de lui-même. La qualification en FA Cup cette semaine a ramené un soupçon d’optimisme, mais l’équilibre est très fragile. De quoi faire enrager le propriétaire du club londonien Roman Abramovich. Plus encore à la lueur des chiffres publiés aujourd’hui par The Sun.

La publication anglaise a mené sa petite enquête, révélant que le riche mécène russe avait investi près de 2 milliards d’euros depuis son arrivée chez les Blues il y a neuf saisons. 624,854 M€ ont ainsi été dépensés en transferts (58 M€ pour le seul Fernando Torres par exemple) et 1,17 milliard d’euros a servi à payer les salaires de l’effectif avant cette saison. Si l’on ajoute les recrues de l’année (Mata, Cahill, etc.) et leurs revenus, on approche dangereusement des 2 milliards...

Un gouffre financier en somme. Pour quel résultat ? Certes, les pensionnaires de Stamford Bridge ont glané de nombreux trophées (3 titres de champions d’Angleterre, 3 FA Cup, 2 Carling Cup). Mais ils ont toujours échoué dans leur quête en Ligue des Champions (finalistes malheureux à Moscou en 2008), rêve absolu du magnat Russe. Aujourd’hui, on est loin de tout cela. Roman Abramovich continuera-t-il à dépenser sans compter pour atteindre ses rêves de gloire avec Chelsea ?

 

MAN CITY : TEVEZ TOUT PROCHE D’ANZHI ?

Après avoir réalisé le plus gros coup du mercato estival en recrutant Samuel Eto’o, l’AnzhiMakhachkala va-t-il remettre ça cet hiver ? Déjà cité parmi les courtisans de Carlos Tevez, le club du richissime Magomed-Sultan Magomedov serait, selon le journal russe Tvoï Den, tout proche d’un accord avec l’attaquant argentin en vue d’un transfert. Une information qu’aurait même confirmée un proche travaillant au sein de cette équipe sans aucune précision d’ordre financier.

Indésirable à Manchester City, Tevez a été suspendu durant deux semaines pour avoir refusé d’entrer en jeu face au Bayern Munich en Ligue des Champions. Mis sur la touche par ses dirigeants, l’international albiceleste ne semble plus avoir d’avenir chez les Citizens et un départ en janvier est plus que probable. Également annoncé au Paris Saint-Germain, à la Juventus, West Ham ou encore à l’Inter Milan, l’Argentin est une cible idéale pour Anzhi qui alignera sans sourciller les millions d’euros.

Car si un tel transfert se réalise, l’actuel huitième du classement de Premier Liga disposerait, avec Eto’o et Tevez, d’un duo d’attaque explosif à faire pâlir de jalousie les plus grands clubs d’Europe. Si cette information se confirme, reste maintenant à savoir quels sont les dessous financiers de cette affaire. Après avoir accepté de verser à Eto’o un salaire annuel de 20 M€, Anzhi fera-t-il de même avec Tevez ? L’ancien Hammer prendrait en tout cas le risque de disparaître de la scène européenne en cédant encore une fois aux pétrodollars. À 27 ans, ce serait bien dommage.

Torres s'explique sur sa saison cauchemardesque

Un but et c’est tout. Pour ses premiers mois à Chelsea, Fernando Torres n’a pas marqué les esprits. Le montant de son transfert, 58 M€, est lui resté dans toutes les mémoires. Si bon depuis son arrivée à Liverpool en 2007, l’attaquant espagnol a connu une saison 2010-2011 complètement ratée, sur laquelle il est revenu dans les colonnes du 10 Sport.

« Pour moi, la dernière saison a été la pire que j’ai connue depuis que je suis arrivé en Angleterre. Je préfère donc oublier ce qu’il s’est passé. Mais je ne suis pas déçu d’avoir signé à Chelsea. Je suis convaincu qu’une fois la machine lancée, nous serons très difficiles à battre », a-t-il expliqué. « La blessure que j’ai contractée à la fin de la Coupe du Monde a eu un impact sur mes performances et a rendu les choses plus difficiles comme jamais dans ma carrière. Douze buts en une saison, ce n’est rien pour moi. Mais je n’ai jamais joué à 100 % de mes moyens durant toute la saison, que ce soit avec Liverpool ou Chelsea ». Son physique diminué est donc selon lui l’unique raison de son faible rendement et de sa grosse baisse de régime.

Pourtant, Caro Ancelotti n’a jamais hésité à le titulariser, à de rares exceptions. Autant dire que Torres a beaucoup de choses à prouver lors du prochain exercice de Premier League. Et ce malgré une concurrence toujours présente, puisque du côté de Chelsea, on s’oriente vers une prolongation de Didier Drogba. « Je n’ai aucun problème avec Didier Drogba. Sincèrement, je suis très connecté avec Didier. C’est un footballeur sensationnel et notre possible concurrence ne peut être que positive pour Chelsea », a commenté Fernando Torres. Le futur entraîneur de Chelsea réussira-t-il à aligner les deux hommes ensemble et à tirer le maximum du buteur espagnol ? C’est l’une des grandes questions de l’intersaison des Blues.

Xavi vers Manchester City

Qualifié pour la Ligue des Champions la saison prochaine, Manchester City ne manque pas d'ambition. Pour bien figurer sur la scène européenne, les Citizens envisagent ni plus ni moins de recruter Xavi.

 

Manchester City a assuré sa qualification en Ligue des Champions pour la saison prochaine. De quoi donner des ailes à tout un club et notamment à Roberto Mancini, le coach des Citizens. Mais désormais, il va falloir mettre en place une équipe capable de bien figurer sur la scène européenne. Et pour cela, les dirigeants du club regardent chez ce qui se fait de mieux en Europe: Le FC Barcelone. Après avoir longtemps fait des avances à Daniel Alves, dont la prolongation de contrat au Barça a traîné en longueur, les Skyblues rêvent d'un autre cadre de la formation catalane: Xavi.

Selon le Daily Mirror, City serait prêt à offrir 172 000 euros hebdomadaires au maître à jouer des Blaugrana. Un transfert qui paraît tout simplement impossible mais le rêve pourrait devenir réalité pour les rivaux de Manchester City si le récent champion d'Espagne décidait de marquer un tournant dans sa carrière. Le retour de Cesc Fabregas en Catalogne favoriserait la transaction même si la possible venue de Daniel Alves chez les Skyblues semblait beaucoup plus plausible.

Nouveau maillot de Chelsea

Attention les yeux ! Fini le maillot noir plutôt seyant avec le sponsor en orange fluo, place à la nouveauté. Et pour le coup, Adidas et Chelsea ont décidé d’innover avec une tunique assez étrange. Un maillot bleu nuit avec des carreaux bleus dégradés situés au niveau du torse, voilà qui tranche singulièrement avec les dernières livraisons des clubs européens. Pas sûr par contre que cela plaise à tout le monde !

On retrouve par ailleurs les trois bandes blanches d’Adidas sur les épaules et l’emblème de Chelsea à l’endroit habituel. Le short et les chaussettes seront bleu nuit comme le bas du maillot. Ce dernier est disponible en prévente sur le site officiel du club et sortira officiellement le 7 juillet prochain. Ce maillot surprenant aura-t-il un gros succès ?

Chelsea prêt a donner Essien et Malouda pour Sneijder

Le Chelsea 2011/12 sera-t-il oranje ? On peut raisonnablement se poser la question. Guus Hiddink est annoncé de retour chez les Blues pour occuper le poste de directeur sportif. Il pourrait même avoir sous ses ordres l’entraîneur batave Marco Van Basten selon différents médias britanniques. Preuve de cette vague néerlandaise qui pourrait déferler sur Stamford Bridge, les rumeurs indiquant un intérêt londonien pour Wesley Sneijder (26 ans) se font toujours plus insistantes.

Aujourd’hui encore, le quotidien sportif italien Il Corriere dello Sport indique que Roman Abramovich et son staff seraient disposés à offrir Michael Essien (28 ans) à l’Inter Milan pour le convaincre de lâcher son meneur de jeu cet été. Massimo Moratti, habile négociateur, pourrait accepter d’étudier les approches anglaises si Chelsea incluait également Florent Malouda (30 ans) dans l’opération.

S’il accédait à cette requête, le club londonien prouverait qu’il est prêt à tout pour se mettre à l’heure hollandaise et faire plaisir à son très probable futur homme fort sur le plan sportif Guus Hiddink. Effet de mode quand tu nous tiens... Reste désormais à savoir si tous les joueurs cités dans cette opération seront d’accord pour effectuer les mouvements évoqués.

 

footmercato

Tottenham : accord trouvé pour Joe Cole ?

En difficulté cette saison avec Liverpool, Joe Cole ne devrait plus porter le maillot des Reds à l’avenir. Le meneur de jeu, arrivé l’été dernier en provenance de Chelsea, devrait rallier le club de Tottenham dès cet été. Selon le Daily Mail, un accord aurait été trouvé autour de 3,4 M€ entre les deux clubs.

Auteur de seulement deux buts en 20 matchs de Premier League, l’ancien joueur de Chelsea va donc chercher à se relancer au White Hart Lane. Âgé de 29 ans, il n’aurait plus qu’à satisfaire lors de la visite médicale.

Nouveau maillot de Manchester united

Tandis que l’éternel rival citizen vient de dévoiler son nouveau maillot extérieur, Manchester United vient de lui emboiter le pas en publiant sur son site officiel la tunique que porteront Rooney et ses coéquipiers dans leur antre d’Old Trafford.

Alors que le maillot de cette saison faisait dans le sobre avec pour nouveauté un simple col blanc, celui prévu pour l’exercice à venir est quasiment la copie conforme. À quelques détails près. Les liserés blancs situés au-dessus des manches ont disparu ainsi que le col façon polo.

Kolo Touré suspendu 6 mois

 Kolo Touré a été suspendu six mois après son contrôle positif en mars dernier.

 

 

 

Kolo Touré a écopé d’une suspension de six mois par la Fédération Anglaise. Le défenseur ivoirien de Manchester City a fait l’objet d’un contrôle positif en mars dernier. Celui-ci avait expliqué le résultat du test par la prise d’une substance diététique. Sa suspension prend effet à compter du 2 mars dernier. Il pourra donc reprendre la compétition le 2 septembre.

 

Bendtner sur le marché

Nicklas Bendtner a beau promettre le meilleur aux supporters d’Arsenal chaque année, son temps de jeu ne fait que décroître. L’international danois l’a constaté cette saison, il aura du mal à s’imposer au sein du club londonien. Titularisé à 17 reprises en Premier League en 2008-2009, puis à 13 en 2009-2010, il n’en a obtenu que 3 cette saison, se contentant la plupart du temps des Coupes nationales pour obtenir du temps de jeu.

Et forcément, pour ce jeune homme de 23 ans, cette situation ne peut pas durer plus longtemps. Son père Thomas, qui est également son agent, l’a bien fait comprendre au quotidien danois BT. « Il a pris sa décision et en a informé la direction du club. Nicklas doit jouer pour son propre développement et cela exige qu’il quitte Arsenal, car il n’y a pas de perspective que sa situation s’améliore ». Ce qui se pressentait est donc désormais officiel, il souhaite quitter l’Emirates Stadium.

Jusqu’à présent, ce sont surtout des clubs allemands qui ont semblé le plus intéressés, à commencer par le Bayern Munich. « Nicklas n’exclut pas un transfert en Bundesliga, et il n’y a pas de problèmes pour lui trouver un bon club. Mais il faut juste trouver le meilleur pour lui », a poursuivi son père. « Je peux confirmer que le Bayern Munich a été précédemment évoqué, mais je ne peux pas commenter un éventuel contact à l’heure actuelle ». Désireux de prolonger le contrat de Miroslav Klose, le club bavarois passera-t-il réellement à l’action ? Tout semble dépendre de la décision finale de l’international allemand. Une chose est sûre, le départ de Bendtner devrait pousser Arsène Wenger à recruter un nouvel attaquant cet été.

Manchester champion

 

Auteur d’un match nul à Blackburn (1-1), Manchester United a décroché son 19e titre de champion d’Angleterre.

 

 

Manchester United est devenu samedi le club le plus titré en championnat d’Angleterre. Les Mancuniens ont décroché leur 19e titre en obtenant le match nul à Blackburn (1-1) grâce à un pénalty de Wayne Rooney. Les Red Devils devancent désormais les Reds de Liverpool (18 titres) au palmarès de la Premier League.

Résultats de la 37e journée :
Samedi
 Blackburn-Manchester United 1-1
West Bromwich Albion-Everton 1-0
Blackpool-Bolton 4-3
Sunderland-Wolverhampton 1-3
 
Dimanche
14h30
Chelsea-Newcastle United
17h00
Arsenal-Aston Villa
Liverpool-Tottenham
Birmingham-Fulham
Wigan-West Ham

Ferguson préserve Van der Sar

Sir Alex Ferguson veut préserver son gardien de but Edwin Van der Sar samedi contre Blackburn (13h45), en vue de la finale de la Ligue des champions contre le FC Barcelone le 28 mai. «Je vais donner du repos à Edwin Van der Sar demain, a confié l'entraîneur de Manchester United. Il a joué tous les matches... nous avons une occasion de lui donner une pause.» Le gardien de 40 ans va prendre sa retraite à la fin de la saison.

Gallas manquera Liverpool

William Gallas ne jouera pas contre Liverpool dimanche en raison d'une blessure à un mollet (17h00). «Il n'est pas disponible. Il est probablement forfait pour les deux derniers matches de la saison», a indiqué son entraîneur, Harry Redknapp. Le Français s'est fait mal mardi lors du match contre Manchester City. (Avec AFP)

ADEBAYOR DRAGUE TOTTEHAM

« Je resterai toujours attaché à l’Angleterre. J’adore son football, j’aime son atmosphère. Mais ne vous méprenez pas, je suis très heureux où je suis, et seul l’avenir nous dira où j’irai. Pour l’instant, je suis juste heureux d’être sur le terrain de football à nouveau. C’est tout ce qui compte maintenant. Nous parlerons durant l’été de la suite de ma carrière ». Et cela tombe plutôt bien, car l’été arrive à grands pas et effectivement, l’avenir d’Emmanuel Adebayor pose question. Pour l’heure, son cas fait l’unanimité auprès des deux clubs concernés en premier lieu par son cas : ni le Real Madrid ni Manchester City ne veulent le conserver.

Selon toute vraisemblance, l’attaquant devrait donc terminer son prêt chez les Merengue avant de retourner chez les Skyblues en attendant patiemment qu’un autre club veuille bien le sortir de cette situation loin d’être évidente à vivre. Pour l’heure, il semblerait que l’international togolais dispose de quelques touches en Italie (Lazio Rome, Juventus Turin), en Turquie (Fenerbahçe) et en Allemagne (Bayern Munich). L’Épervier sera-t-il séduit à l’idée de découvrir l’un de ces trois championnats ? Tout porte à croire que non. En effet, le joueur formé au FC Metz semble plutôt enclin à faire des pieds et des mains pour rester en Premier League. C’est en tout cas ce qui ressort de ses dernières déclarations.

Alors que Tottenham se cherche désespérément un attaquant en vue du prochain exercice, l’avant-centre n’hésite pas à draguer les Spurs dans les colonnes du Daily Mirror : « Je reviendrai en Premier League. Je ne sais pas encore quand, mais ce championnat me manque trop. J’ai été déçu (par les chants hostiles des supporters de Tottenham à son égard en LdC, Ndlr) car avant de rejoindre le Real Madrid, mon premier choix se portait sur Tottenham. J’étais supposé m’engager en faveur de Tottenham, avant que Madrid n’entre finalement dans la danse. J’ai entendu ces chants, mais je ne les ai pas pris au premier degré parce qu’une partie de moi est à Londres et Tottenham fait partie de Londres. Ils étaient en colère vis-à-vis de moi parce que j’étais en train d’éliminer leur équipe de la Ligue des Champions, donc je peux le comprendre. Je ne l’ai pas mal pris, mais les gens doivent réaliser que nous sommes des footballeurs professionnels. Là, on joue pour une équipe, mais le lendemain on peut jouer pour une autre équipe. Et si demain je portais le maillot de Tottenham d’ailleurs ? » Reste à savoir si Harry Redknapp appréciera cet appel du pied.

City, la C1 en poche

 

Manchester City jouera (au moins) le tour préliminaire de la Ligue des champions la saison prochaine, pour la première fois de son histoire. ''Au moins'' car désormais revenus à deux points d'Arsenal, l'actuel troisième, les Citizens peuvent encore prétendre à déloger les Gunners du podium pour se qualifier directement pour la phase de poules de la C1. Avec leur victoire acquise mardi en match en retard de la 33e journée, contre Tottenham (1-0), les joueurs de Roberto Mancini peuvent sereinement préparer leur finale de Cup, qu'ils disputeront samedi contre Stoke City. Le sentiment du devoir accompli. Celui aussi d'avoir pris leur revanche sur des Londoniens qui l'an passé les avaient coiffés au poteau dans la course à la C1.

Tevez revient au meilleur moment

Dans une rencontre pourtant en majeure partie dominée par les joueurs de Harry Redknapp (14 tirs à 7), ce sont bien leurs adversaires qui ont dégaîné les premiers. Poussé à la faute par son partenaire Lukas Modric, Peter Crouch a marqué contre son camp (30e) et propulsé par la même occasion les Mancuniens vers les grands d'Europe. Excepté une tête de Steven Pienaar bien détournée par Joe Hart hors de son cadre, les Spurs n'ont pas eu la moindre autre opportunité de revenir au score. C'est au contraire Patrick Vieira, entré en cours de partie, qui a manqué la balle du 2-0 (88e), William Gallas sauvant sur sa ligne et se blessant sur l'action. L'entrée en jeu en fin de match de Carlos Tevez, absent depuis un mois, a complété le tableau des réjouissances pour City, qui avec lui pourrait vivre son plus bel épilogue depuis des années